Sommaire

Réparer un appui de fenêtre

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Voir en vidéo Télécharger la fiche

Avec le temps, un appui de fenêtre peut s’abîmer et présenter des fissures ou des cassures. Généralement réalisé en béton, sauf sur les maisons anciennes conçues en pierres, l’appui de fenêtre permet aux eaux pluviales de s’écouler sans infiltrer le mur.

Il est possible de réparer localement l'appui sans le détruire en totalité. Cette opération nécessite tout de même quelques techniques de maçonnerie : pour combler les morceaux manquants, il convient de réaliser un coffrage avant de couler du béton.

Voici comment procéder pour réparer un appui de fenêtre.

1. Préparez l’emplacement

Pour que le béton tienne dans le temps, réalisez une accroche :

  • Au niveau des éléments manquants, forez avec une perceuse des trous d’environ 8 mm de diamètre.
  • Chevillez-les et installez-y des vis de 6 mm de diamètre et d'une longueur adaptée au type de réparation (angle ou appui complet). Ces vis seront noyées dans la maçonnerie.

2. Réalisez un coffrage

Avant de couler le béton, il faut réaliser un coffrage qui servira de moule pour le béton autour de l’appui de fenêtre et/ou des éléments manquants. Pour cela :

  • Prenez les mesures de l’appui : le tour et le débord (partie du bas).
  • Réalisez un moule avec des chevrons (ou des planches) cloués ou vissés entre eux :
    • Si seul l'angle de votre appui est endommagé, un simple chevron et une planche clouée au bout suffiront pour votre coffrage.
    • Si c'est le milieu ou la totalité de l'appui qui est endommagé, réalisez le coffrage entier aux mesures de votre appui, à l'aide d'une planche longue et de deux petites planches clouées à chaque extrémité.
  • Reproduisez la goutte d’eau : la rainure au-dessous de l’appui de fenêtre qui permet l’écoulement de l’eau, en fixant une baguette demi-rond ou un tasseau à l'avant du coffrage.

3. Fixez le coffrage à l'appui de fenêtre

La fixation du coffrage va dépendre de la réparation à effectuer :

  • Pour réparer une partie de l'appui de fenêtre : fixez le coffrage à l’appui à l’aide d’un serre-joint. N'oubliez pas de placer des cales à l'endroit où le serre-joint entre en contact avec l'appui, sans quoi vous pourriez endommager la maçonnerie en serrant.
  • Pour réparer la totalité de l'appui de fenêtre : utilisez des chevillettes pour plaquer le coffrage contre la maçonnerie.
  • Pensez à vérifier les niveaux pour que le coffrage soit bien aligné.

4. Coulez le béton

Une fois votre coffrage réalisé, vous pouvez couler le béton. Pour cela :

  • Préparez la quantité de béton nécessaire, en mélangeant deux parts de sable, une part de graviers, une part de ciment et de l’eau. Veillez à faire un mélange homogène.
  • Coulez le béton dans le coffrage jusqu’à 1 cm du bord.
  • Complétez l’espace avec du mortier.
  • Donnez de petits coups sur le coffrage avec un marteau afin de faire disparaître les bulles d'air.
  • Lissez bien avec une truelle ou avec une règle si vous refaites l'appui dans sa totalité, pour bien répartir le béton.
  • Utilisez une taloche si nécessaire pour bien lisser l'appui, car l'eau doit pouvoir ruisseler sans entrave.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

5. Retirez le coffrage

  • Laissez bien sécher, au minimum une journée (idéalement plusieurs jours), avant de retirer avec précaution le coffrage.
  • Si vous constatez des imperfections utilisez de l'enduit ou lissez à la taloche.
  • Poncez avec du papier de verre pour égaliser la surface.
  • Quelques jours après, vous pouvez appliquer une peinture spécial ravalement de façade si vous le désirez.

Matériel pour réparer un appui de fenêtre

Imprimer
Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Vis

Vis

À partir de 2 € le sachet

Serre-joint

Serre-joint

À partir de 5 €

Truelle de maçon

Truelle de maçon

À partir de 4 €

Perceuse

Perceuse

À partir de 30 €

Mètre ruban

Mètre ruban

À partir de 4 €

Planches de bois

Planches de bois

Selon essence et dimensions

Mortier

Mortier

1,50 € le kg

Chevillettes

Chevillettes

À partir de 3 €

Marteau

Marteau

À partir de 4 €

Règle aluminium 2 m

Règle aluminium 2 m

Environ 15 €

Taloche

Taloche

Environ 10 €

Truelle à joint

Truelle à joint

4 € environ

Huile de lin

Huile de lin

9 €/L environ

Cales biseautées en bois

Cales biseautées en bois

0,50 €