Sommaire

En mezzanine, la verrière permet de fermer l'espace tout en laissant passer la lumière et en assurant la sécurité. La verrière de mezzanine est à choisir entre différents matériaux, en fonction de vos goûts mais aussi de l'isolation thermique et acoustique souhaitée. Elle peut compter une ou plusieurs cloisons, ainsi qu'une ou plusieurs portes et fenêtres.

Les atouts d'une verrière de mezzanine

La mezzanine est un niveau intermédiaire aménagée dans une pièce haute de plafond. Elle peut servir de chambre, de bureau ou encore de petit salon télé. Dotée d'une verrière, elle isole visuellement cet espace et assure la sécurité, en remplacement d'un garde-corps par exemple. Elle offre également une isolation thermique et acoustique.

La verrière de mezzanine est particulièrement esthétique. Capable de s'intégrer à toutes les structures, déclinable dans toutes les dimensions et différents matériaux, elle devient un élément de décoration à part entière.

 

Les différents modèles de verrières de mezzanine

Pour structurer cet espace intermédiaire, la verrière de mezzanine est à choisir entre différents modèles en fonction de l'effet souhaité.

Simple, la verrière de mezzanine est composée d'une ou de plusieurs cloisons vitrées verticales appelées « travées ». Mais ces travées peuvent également être coupées à l'horizontale par une ligne en acier ou en bois, appelée « traverse ». Autre possibilité : la travée peut être dotée, dans sa partie basse, d'un panneau plein appelé « soubassement » qui, s'il coupera la lumière, assurera également plus d'intimité. Ce panneau peut être fait du même matériau que les montants, mais aussi être en brique, en parpaing, en béton ou encore en plâtre.

En kit, la verrière de mezzanine prend la forme de modules à assembler soi-même. Sur mesure, elle adapte précisément les dimensions, le nombre de vitrages, de traverses et les finitions à la configuration parfois alambiquée d'une mezzanine, ainsi qu'à vos goûts.

Lire l'article Ooreka

Les matériaux d'une verrière de mezzanine

Du choix de ces matériaux dépendra bien sûr l'esthétique de votre verrière de mezzanine, mais aussi sa durabilité, ainsi que son isolation thermique et phonique.

La verrière de mezzanine en bois

D'un aspect naturel et particulièrement chaleureux, la verrière de mezzanine en bois offre également une excellente isolation. Mieux vaut opter pour du bois massif (chêne, douglas, etc.) pour avoir une excellente résistance dans le temps.

De nombreuses finitions sont disponibles : lasure, peinture, etc.

Lire l'article Ooreka

La verrière de mezzanine en acier

Inspirée des modèles du début du XXe siècle, qui séparaient alors les bureaux des ateliers, la verrière de mezzanine en acier allie esthétique et grande résistance aux contraintes mécaniques imposées par les vitrages.

L'acier est disponible en plusieurs finitions (laquée, peinture métallisée, etc.). La largeur de ses profils varie de 25 à 50 mm pour 4 mm d'épaisseur.

Lire l'article Ooreka

La verrière de mezzanine en aluminium

Alliant design et résistance, la verrière de mezzanine en aluminium est capable de supporter des vitrages de très grandes dimensions, le tout avec une structure et des montants pourtant très fins, offrant ainsi une luminosité maximale. Sa flexibilité lui permet également d'obtenir des formes originales et sur mesure.

La verrière de mezzanine en aluminium se décline en une multitude de couleurs pour se prêter à toutes vos envies.

Lire l'article Ooreka

Le vitrage d'une verrière de mezzanine

Le verre feuilleté

Le verre feuilleté est à privilégier, car plus sécurisant, particulièrement en mezzanine. Il est constitué de 2 feuilles de verre ou plus, collées entre elles par au moins un film en matière plastique, le plus souvent du PVB (butyral de polyvinyle). Ce film garantit une excellente adhérence au verre, ainsi qu'un taux d'allongement important. Résultat, le verre feuilleté peut se fendiller lors d'un choc, mais maintient les morceaux de verre. Il limite ainsi les risques de blessures liés aux éclats qui pourraient tomber depuis l'étage.

Le vitrage feuilleté est disponible en différentes finitions : dépoli, sans teint, avec un effet givré, etc.

Le Plexiglas

Le vitrage peut également prendre la forme de Plexiglas (polyméthacrylate de méthyle), moins onéreux que le verre feuilleté. Il présente une excellente transmission lumineuse (jusqu'à 92 %), mais aussi une grande facilité de pose, puisqu'il peut tout simplement se visser.

La pose d'une verrière de mezzanine

Vous pouvez poser votre verrière de mezzanine vous-même si vous optez pour un modèle en kit ou encore choisir de la fabriquer, mais attention à la sécurité, particulièrement importante en étage.

Sachez également que la pose par un professionnel vous garantit contre toute malfaçon et vous permet également de bénéficier d'une TVA à taux réduit.

Les prix et points de vente d'une verrière de mezzanine

Vous trouverez une verrière de mezzanine dans les magasins de bricolage (pour les matériaux ou certains modèles en kit), dans les enseignes spécialisées et sur internet.

Pour une verrière mezzanine en kit, comptez de 500 € à plus de 1 000 €/m² selon les dimensions, les matériaux et le vitrage, hors pose.

Pour une verrière mezzanine artisanale, comptez de 700 € à 900 €/m² environ, selon la complexité de la verrière, ses matériaux et dimensions, pose incluse.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Aussi dans la rubrique :

Type de verrière

Sommaire