Sommaire

La fenêtre de toit fixe est une ouverture intégrée à la pente du toit. Cette fenêtre est dite « fixe » car elle ne peut pas s’ouvrir. En revanche, elle constitue un apport de luminosité.

Les différentes catégories de fenêtres de toit fixes

Il existe 2 catégories de fenêtres fixes : les fenêtres de toit fixes intégrées à pente du toit et par extension, les fenêtres de toit fixes intégrées à une toiture plate (pente de 0 à 3 %) tels que les dômes ou les verrières. Le choix d'une catégorie de fenêtre dépend des contraintes techniques telle que l’inclinaison de la pente de toit et de l’importance de la luminosité recherchée.

La fenêtre de toit fixe : quels matériaux ?

Les cadres dormants peuvent être en PVC, en bois ou en aluminium.

Le PVC

Les fenêtres de toit fixe en PVC sont économiques, faciles d’entretien et sont intéressantes en termes d’isolation thermique. Ce type de fenêtres est adapté aux projets de construction mais également de rénovation. De plus, ce matériau se décline en plusieurs couleurs afin de satisfaire le plus grand nombre. En revanche, le PVC est inapproprié aux fenêtres de toit fixes de taille importante telles que les grandes verrières.

Le bois

Quant aux fenêtres de toit fixes en bois, très esthétiques, elles bénéficient d’une excellente isolation thermique et phonique. Le bois utilisé est traité au moyen de produits hydrofuges et insecticides. Ce type de fenêtres s’adapte aux dimensions importantes mais nécessite un entretien régulier.

L'aluminium

Enfin, l’aluminium est de plus en plus prisé pour la réalisation et la pose de fenêtres de toit fixes. L’aluminium, tout en étant un matériau écologique, offre une bonne résistance mécanique et une bonne isolation thermique. Ce matériau ne nécessite pas d’entretien et est préconisé pour les ouvertures de grande taille. De plus, l’aluminium se décline en une large palette de couleurs et de finitions (par exemple : finition bois).

Les vitrages de la fenêtre de toit fixe

Le choix du vitrage de la fenêtre de toit fixe est primordial puisque près de 13 % des déperditions de chaleurs se font via les fenêtres. Le vitrage de la fenêtre de toit fixe peut être en simple vitrage ou en double vitrage.Toutefois, le double vitrage permet de diminuer jusqu’à 30 % la perte de chaleur en comparaison avec un vitrage simple. Le vitrage choisi peut être anti-réfléchissant, chauffant, etc.

Une mise en œuvre réglementée

Le nombre de fenêtres de toit est réglementé par la RT 2012. Cette dernière fixe le nombre de fenêtres minimum à 17 % de la surface habitable. La RT 2012 ne fixe pas de nombre maximal de fenêtres de toit fixes. Toutefois, le nombre et surtout la dimension des fenêtres ne doivent pas mettre en péril la structure de la construction. En cas de toit en pente, la pose d’une fenêtre fixe n’est envisageable que si la pente est au moins de 15°.

Sa mise en œuvre ne nécessite pas en principe une modification de la charpente. Si tel est le cas, un permis de construire est requis. À défaut de modifications de la structure, les ouvertures font l’objet d’une déclaration de travaux auprès des services d’urbanisme concernés. De plus, la pose de la fenêtre de toit impose le respect des règles édictées par la RT 2012 en matière d’étanchéité et plus globalement, d’isolation thermique.

Enfin, la pose de fenêtres de toit fixes doit être réalisée conformément aux règles de droit civil en matière de vue et de distance (les servitudes de vues).

La fenêtre de toit fixe : quels prix ?

Le coût d’une fenêtre de toit fixe dépend du type de fenêtre, de sa taille ainsi que du vitrage choisi. À titre d’exemple, compter entre 600 et 1 500 € pour la réalisation et la pose d’une verrière en fonction du matériau (verrière en acier ou en aluminium). En revanche, le prix d’une fenêtre de toit fixe classique est compris entre 300 et 1 500 € environ.

Les aides accordées

L’installation de fenêtres de toit fixes conformément aux exigences de la RT 2012 permet de bénéficier sous conditions d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Depuis le 1er janvier 2018 et jusqu'au 30 juin 2018, ce crédit d'impôt n'est accordé qu'en remplacement de fenêtres en simple vitrage, avec un taux de 15 %. Après le 30 juin 2018 il ne sera plus possible d'en bénéficier pour l'installation de fenêtres.

Il est également possible de bénéficier d'un taux de TVA réduit de 5,5 %. D’autres aides tels que l’éco-prêt à taux zéro ou les aides financières allouées par l’Anah peuvent être accordées sous conditions.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Fenêtres

Fenêtres : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Modèles de fenêtres

Sommaire