Sommaire

Le langage des menuisiers est parfois opaque et il n'est pas toujours aisé de s'y retrouver parmi les différents termes utilisés pour définir les éléments de menuiseries !

Toutes les infos sur le dormant de fenêtre dans notre article afin d'y voir plus clair.

Définitions des éléments d'une fenêtre

Par opposition avec les parties « ouvrantes », le dormant est l'élément fixe d'une fenêtre.

Parties mobiles

Parmi les parties mobiles figurent :

  • Les vantaux : aussi appelés « battants » ou « ouvrants », ce sont les parties mobiles, celles que l'on ouvre et qui encadrent le vitrage.
  • Les meneaux : ce sont les hauteurs (montants) intérieures des vantaux. Si l'un d'eux reste en position lorsque l'on ouvre l'autre, on dit que c'est le meneau fixe. À l'inverse, ils sont dits mobiles si les deux s'ouvrent.
  • Les croisillons : c'est la séparation (réelle ou imitation en applique) qui portionne la surface du vitrage, le vitrage, la parclose (elle maintient le vitrage dans les feuillures du châssis) et la poignée.

Parties fixes

On distingue :

  • Le dormant : il s'agit du « cadre » fixe de la fenêtre. Aussi appelé « fiché » ou « bâti », il est directement relié et arrimé au mur de la maison. Trois méthodes de pose sont possibles :
    • En tunnel : à l'intérieur du mur, c'est-à-dire dans l'encadrement maçonné (ou en bois) sans modification de celui-ci.
    • En feuillure : par encastrement dans le bâti (saignée).
    • En applique : contre le mur, au moyen de pattes de fixation.
  • La traverse basse : c'est la partie inférieure horizontale du dormant (du cadre).
  • La traverse haute : c'est la partie supérieure horizontale du dormant.
  • Les paumelles : aussi nommées « gonds », « charnières » ou « fiches », elles permettent l'ouverture et la fermeture de l'ouvrant. Elles sont donc semi-fixes du fait de leur mouvement de rotation.

Dormants de fenêtre : matériaux

Le dormant est intimement lié aux autres éléments qui composent la fenêtre. Il va de soi que leur composition est identique. Ainsi, on trouve des fenêtres (et leur dormant) en bois, en aluminium, en PVC ou encore mixtes (bois-alu ou alu-PVC).

En cas de rénovation de fenêtre

Lorsque vient le temps de changer les fenêtres, il est souvent nécessaire de déposer le dormant existant (celui de l'ancienne fenêtre) pour partir sur de nouvelles (et meilleures) bases en termes d'isolations thermique et phonique.

Cependant, la plupart des professionnels acceptent de conserver le dormant existant, même si le clair de vitrage en souffre obligatoirement :

  • Si le dormant est en bois : c'est le cas le plus fréquent de conservation de l'ancien dormant. Il doit être en bon état. On supprimera parfois la traverse basse, celle qui souffre le plus dans la durée et qui est la plus sujette aux éventuels défauts d’étanchéité.
  • Les dormants en aluminium : ils peuvent éventuellement être conservés, même si leurs performances thermiques moindres demandent la plupart du temps une dépose.
  • Les dormants en PVC : ils sont généralement déposés car, de même que dans le cas des dormants en aluminium, la fixation par vis reste très délicate.

Dormant en bois

Le bois comporte les avantages suivants :

  • Très bonnes isolations thermique et phonique.
  • Esthétique, cachet et aspect naturel indéniables, utilisable en rénovation de bâtiments anciens.

Néanmoins, il a aussi quelques inconvénients :

  • Longévité limitée par rapport à l'alu ou au PVC.
  • Entretien obligatoire (lasure, au minimum tous les 5 ans).

Quant au prix, on trouve à partir de 120 € une fenêtre complète deux vantaux de 115 x 100 cm.

Dormant en aluminium

Les avantages de l'aluminium sont les suivants :

  • Longévité (un simple nettoyage suffit).
  • Esthétique, design et large choix de coloris.
  • Recyclable.

Quant aux inconvénients, on peut mentionner :

  • Isolation phonique un peu moins bonne que celle du bois.
  • Isolation thermique plus faible que les deux autres matériaux (pour ce qui est de la matière brute).
  • Prix le plus cher des trois : il faut compter au moins 340 € pour une fenêtre deux vantaux de 115 x 100 cm.

Dormant en PVC

Ses avantages sont :

  • Isolations thermique et phonique très correctes.
  • Bonne longévité, sans aucun entretien.
  • Prix le moins cher : à partir de 100 €, on peut acheter une fenêtre complète deux vantaux de 115 x 100 cm.

Néanmoins, il présente les inconvénients suivants :

  • Moins esthétique que le bois ou l'alu.
  • Cassant.
  • N'est pas autorisé pour les bâtiments anciens classés.

Nos autres contenus en rapport avec ce sujet :

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Fenêtres

Fenêtres : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Conception

Sommaire

Pour quelle pièce ?

Fenêtre de cave

Divers

Voir 1 article de plus